Réservé aux abonnés

Des squats aux grands festivals

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp jouait hier soir au Détour. Rencontre avec un ovni musical.
25 août 2015, 16:13
data_art_9318378

aguenot@lacote.ch

Au départ, ce ne devait être qu'un concert unique. Une carte blanche que la Cave 12, haut lieu de l'underground genevois, proposait au contrebassiste Vincent Bertholet. Qui en profitait pour réunir autour de lui une poignée de musiciens aux influences multiples. Dix ans plus tard, Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp sévit toujours sur les planches. Et ne cesse de prendre du galon. Son troisième album - "Rotorotor" paru au mois d'avril 2014 - a été mis en boîte par le producteur anglais John...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois