Réservé aux abonnés

District pionnier pour la taxe de séjour

En 2011, l’Arcam innovait en lançant sa taxe de séjour de district et une plateforme internet pour la perception. Bilan.
26 juin 2016, 23:37 / Màj. le 27 juin 2016 à 00:01
28.11.2013. Morges. Office du Tourisme. Image d'illustration. Photo: Fabienne Morand

martine rochat

martine.rochat@lacote.ch

«Une belle réussite»: en marge d’une récente assemblée générale, à Apples (lire «Le Quotidien de La Côte» du 17 juin) Oscar Cherbuin, directeur de l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges (Arcam), revient sur l’adoption, il y a cinq ans, en 2011, d’une taxe de séjour touristique unifiée au niveau du district, complétée, l’année d’après, par le lancement d’une plateforme en ligne (www.e-arcam.ch) pour la perception.

L’idée, en fait l’un des chevaux de bataille de l’Arcam, dès sa fondation en 2009, permettait à la région de jouer un r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois