Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Divonne-les-Bains: le jour où l’usine d’embouteillage a fait plouf

Une région soulagée et un maire presque réélu: l’abandon d’un projet industriel peut avérer l’option la plus rentable, du moins politiquement.

22 déc. 2019, 15:00
Vincent Scattolin, seul face à une salle comble... et son avenir politique

Divonne-les-Bains, mardi 3 septembre 2019. Les vacances d’été n’ont en rien apaisé la grogne contre le projet d’usine d’embouteillage prévue dans la cité française. C’est peu dire que cette deuxième soirée d’information publique est attendue de pied ferme par les opposants et les sceptiques.

Sur la scène de l’Esplanade du lac, quelques plantes vertes et un pupitre. Les chaises présentes lors de la première soirée publique, qui a eu lieu au mois de mai, ont disparu. Au printemps, l’industriel Patrick Sabaté, le maire de Divonne Vincent Scattolin et des experts en hydrologie s’étaient partagé l’espace scénique comme le temps de parole.

Peu probable et pourtant

Rien de tout ça, ce mardi soir de septembre. Le petit pupitre isolé semble un peu perdu face à cette salle où on ne trouve plus aucune place assise. L’ambiance est électrique. Une rumeur enfle doucement: «Et si la commune laissait tomber le projet d’usine...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias