Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Echec nyonnais: demi-exploit de la première équipe en Ligue nationale B

Face à Porrentruy, équipe d'échec prétendant à la LNA, les Nyonnais ont partagé l'enjeu samedi.

06 déc. 2012, 10:43
Le premier échiquier Murtez Ondozi s'est payé le luxe d'une nulle face à un certain... Andreï Sokolov, ex numéro 3 mondial de Porrentruy.

Comment mieux expliciter la performance de samedi dernier qu’en présentant les adversaires du jour ? L’équipe de Porrentruy, candidat numéro 1 à la promotion en LNA, affiche une équipe qui ferait pâlir d’envie certaines formations de la catégorie supérieure.

Les Nyonnais entendaient bousculer le favori et peut-être même remporter la totalité de l’enjeu. Ils ont réussi à obtenir le match nul (4-4), mais auraient pu prétendre à la victoire d’après leur capitaine Laurent Vilaseca.

L’énorme performance est à créditer au premier échiquier nyonnais Murtez Ondozi, joueur du bord du lac depuis désormais trois ans, qui s’est payé le luxe d’une nulle avec son vis-à-vis jurassien, un certain… Andreï Sokolov !

Les amateurs d’échecs se souviendront de ce talentueux joueur bousculant la hiérarchie mondiale en battant en 1988 Kasparov et Karpov en coupe du monde et se hissant de fait au troisième rang du classement planétaire.

Certes, la vieille gloire de désormais 49 ans a quelque peu perdu de son jeu, mais reste un incontournable premier échiquier de valeur.

Autant de superlatifs qui montrent le très bon niveau du championnat suisse et rendent la partie d’Ondozi d’autant plus méritoire, alors même que celui-ci avoue regretter de ne pas avoir pris le risque de forcer le gain pour faire gagner son équipe !

Voilà qui promet une suite de championnat endiablée, disputé avec un autre prétendant très sérieux, à savoir Neuchâtel, seule équipe à avoir gagné deux fois en autant de matchs.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias