Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Enfant du club, Dylan Tappy détient aujourd’hui les clés du jeu du VBC La Côte

Formé dans la salle des Tuillières, à Gland, Dylan Tappy n’a jamais quitté le VBC La Côte. Passé du poste d’ailier à celui de passeur en ce début de saison, il tire le bilan de l’équipe à l’heure de la trêve hivernale.

26 déc. 2018, 11:01
Dylan Tappy prend la pose devant la salle des Tuillières, là où il joue depuis onze ans.

Les rires des enfants résonnent dans la patinoire de Gland en ces derniers jours de l’an, sous une pluie battante. C’est cette même météo qui a participé à faire rentrer Dylan Tappy dans les salles de volley, il y a onze ans de cela.

«J’en avais marre de courir sous la flotte, se rappelle celui qui portait alors le maillot du FC Crans. Mes deux parents faisaient du volley, mon frère aussi, c’est que ça devait être bien. J’ai essayé et j’ai croché.» Depuis lors, le Rippéran de 22 ans n’a connu qu’un tricot: celui du VBC La Côte.

De l’école de volley à l’équipe fanion, qui milite en première ligue, Dylan Tappy a désormais le coeur bleu. «On est un bon groupe de potes ici, et on a vécu beaucoup de choses ensemble.» Depuis quatre ans dans l’équipe fanion, il arpente la Suisse les week-ends.

On a alterné entre...
Votre publicité ici avec IMPACT_medias