Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Guy Parmelin: «Président de la Confédération? Je n’y pense pas en me rasant»

De passage à Begnins pour répondre aux élèves sur les ondes de Radio Cactus, le ministre de l’Economie a aussi accordé une interview à «La Côte». Il évoque son changement houleux de département mais aussi les relations qu’il tente de maintenir avec sa région et son village de Bursins.

29 mars 2019, 19:15
Guy Parmelin a répondu à nos questions notamment concernant sa relation à son village de Bursins.

Guy Parmelin, vous arrivez bientôt au fameux cap des 100 jours à l’Economie après avoir quitté la Défense. Le changement est-il à la hauteur de vos attentes?

Je n’ai certainement pas de regrets. Cependant, comme je l’ai dit au moment de changer, j’ai un œil qui rit et un œil qui pleure. Mais j’ai tourné la page. Dans mon nouveau Département, il y a, outre l’économie, tout ce qui concerne la recherche et la formation. On est actuellement dans une phase très importante puisqu’on prépare des programmes quadriennaux. On doit discuter avec les cantons, les Hautes école et d’autres partenaires, tout en tenant compte des programmes cadres européens sur lesquels il y a encore quelques inconnues. Il y a aussi tout le dossier agricole, sans oublier évidemment toutes les questions du commerce international alors que l’Organisation mondiale du commerce est dans l’impasse. La question des accords de libres-échanges prend de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias