Réservé aux abonnés

Ils n'aiment pas l'armée, mais la nature si

Des civilistes luttent contre les plantes néophytes envahissantes.
25 août 2015, 16:10
data_art_9288711.jpg

JOCELYNE LAURENT

jlaurent@lacote.ch

Munis de pelles, de pioches et de cisailles, dix civilistes s'attaquent, dans un même élan, ce mercredi 5 juillet, à un massif de renouées du Japon planté le long de la zone alluviale de l'Aubonne. L'objectif: éradiquer, à terme, cette espèce exotique envahissante, nuisible à l'environnement. La zone alluviale de l'Aubonne est reconnue d'importance nationale, car encore à l'état de rivière naturelle, non canalisée. Ce qui en fait un des sites prioritaires de lutte contre ces plantes qui menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indig...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois