Ils ouvrent leur porte à ceux qui font le festival

Depuis plusieurs années, des Nyonnais se portent volontaires pour loger bénévoles, réalisateurs et autres projectionnistes.
07 août 2015, 11:15
La Nyonnaise Marina Alberti loge des festivaliers chez elle depuis cinq ans.

Chers et réservés aux réalisateurs "stars" de la manifestation, les hôtels de la région sont inaccessibles pour de nombreux bénévoles et réalisateurs plus modestes qui se rendent à Visions du Réel. La parade? Loger chez l'habitant. 

Depuis plusieurs années, des Nyonnais proposent leur toit à ces "sans-abris" du festival. Pour cette 44e édition de la manifestation, une cinquantaine de festivaliers logeront à nouveau chez l'habitant. Rencontre avec trois "logeurs-bénévoles" dans notre édition print de demain.