Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La densification contraint les pompiers à la formation continue

Les hommes du SDIS ont passé plus de 1500 heures à mettre à jour leurs connaissances.

15 janv. 2013, 00:01
data_art_6723484.jpg

Vendredi, le Service de défense incendie et de secours (SDIS) des communes de Saint-Cergue et Arzier-le Muids, présentait son rapport annuel 2012. Signe des temps, le major Pierre-Yves Corthésy, commandant du Centre régional de défense incendie et secours (CRDIS), ainsi que le capitaine Frédéric Perey, son remplaçant, étaient invités à participer à l'assemblée dès lors qu'à partir du 1 er janvier 2014, l'ensemble des SDIS de l'ouest du district seront regroupés sous l'appellation SDIS Nyon-Dôle (Lire "La Côte" de lundi).

Il s'agira, comme le précise Alain Badan, commandant du SDIS Saint-Cergue-Arzier, d'une centralisation administrative dans la mesure où chaque SDIS continuera à fonctionner au plan opérationnel tel qu'aujourd'hui.

Dans son rapport annuel, le commandant remplaçant Gérald Chollet relevait que le corps s'était astreint à 1500 heures de formation continue auxquelles il faut ajouter 60 journées de formation cantonale.

Ces efforts conséquents sont à mettre en relation avec l'évolution des techniques...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias