La préfète du district de Nyon catapultée à la Municipalité de La Tour-de-Peilz

Le Conseil d’Etat a nommé Chantal Turin parmi les deux personnes appelées à remplacer des municipaux boéland. Ceux-ci ont dû se récuser dans une affaire les concernant.

18 févr. 2021, 15:21
Chantal Turin rejoint exceptionnellement la Municipalité de La Tour-de-Peilz.

Préfète du district de Nyon, Chantal Turin a été parachutée à la Municipalité de La Tour-de-Peilz. Ainsi en a décidé le Conseil d’Etat vaudois, qui a également nommé Fabrice de Icco, préfet du district Jura Nord vaudois comme autre municipal suppléant.

Les deux préfets doivent compléter l’exécutif boéland pour permettre à celui-ci d’atteindre le quorom et de pouvoir statuer sur un cas précis. En effet, Chantal Turin et Fabrice de Icco rejoindront la municipale Taraneh Aminian afin d’examiner la demande de cette dernière qui vise à ouvrir action contre une utilisation sans droit, par le Centre droite boéland, des armoiries communales dans un tous-ménages envoyé, en vue des élections, aux citoyens de la commune.

Les personnes impliquées dans ce tous-ménages étaient quatre des cinq municipaux, ils ont dû se récuser et ne peuvent donc pas prendre part à la décision. D’où la nomination de deux remplaçants.