Réservé aux abonnés

La santé financière du village suspendue à la vente de villas

La promotion de dix maisons jumelées reste au centre des préoccupations du Conseil général.

01 oct. 2014, 00:01
data_art_8434953.jpg

Le 8 septembre dernier, lors d'une séance extraordinaire, le Conseil général avait donné son accord à la Municipalité pour baisser de 2 millions de francs le prix d'une parcelle, celle-ci passant de 12 à 10 millions, pour permettre à un promoteur immobilier de vendre plus facilement dix maisons jumelées (La Côte du 10 septembre).

Si la Municipalité s'était alors montrée pressante, c'est que le temps est compté: sur les vingt acquéreurs nécessaires, il en reste douze à trouver d'ici la fin de l'année. Car depuis que le Conseil général a donné, en novembre 2012, son accord pour céder cette parc...