Réservé aux abonnés

L’«affaire» Lude devant la justice

La justice a longuement entendu les protagonistes qui ont œuvré autour de l’ancienne entreprise de déconstruction nyonnaise.
20 juin 2016, 23:39 / Màj. le 21 juin 2016 à 00:01
Lude demilition Nyon 11.04.2014

dominique suter

suter@lacote.ch

La Cour correctionnelle de la Côte, à Nyon, a permis à Vincent Lude de s’exprimer longuement sur ses faits et gestes en lien avec ce qu’il convient d’appeler l’«affaire» Lude. Car depuis 1975, date de création de l’entreprise de déconstruction par le père de Vincent, Daniel Lude, l’Etat de Vaud et la commune cherchent à mettre au pas le père comme le fils.

Lundi, c’était au fils d’expliquer pourquoi et comment il s’en était pris à deux chefs de service de la Direction générale de l’environnement (DGE). Vincent Lude a admis qu’il avait menacé ces fonctionnaires, leu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois