Réservé aux abonnés

Le contact ville-campagne a pris

La manifestation Beef.ch a attiré des milliers de visiteurs ruraux et citadins. De quoi tenter d’expliquer les conditions d’élevage des vaches.
21 mai 2017, 23:22
/ Màj. le 22 mai 2017 à 00:01
Genolier, dimanche 21 mai 2017
Beef.ch à Genolier. Clemente et Matilde Rao

© Sigfredo Haro Beef.ch, Genolier

dIDIER sANDOZ TEXTE sIGFREDO hARO pHOTOS

didier.sandoz@lacote.ch

Admirer son menu sur pattes, dans son pré, avant de mordre dans un bon morceau de viande. Telle est l’expérience vécue par quelques milliers de visiteurs du week-end à la ferme Bolay à Genolier qui accueillait la première des quatre Beef.ch, fête du bœuf décentralisée aux quatre coins du pays. Le succès a donc été au rendez-vous, principalement dimanche à l’occasion des concours de Ranch sorting et de Team Penning, deux sports de cow-boys qui consistent à trier des troupeaux de bovins juché sur un cheval.

Cette manifestation itinéra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois