Le dépôt des biens culturels de Nyon dévoile ses trésors

Le dépôt des biens culturels de Nyon regorge de pièces de collection appartenant aux trois musées de la ville. Parmi elles, des objets inattendus et mystérieux créent un ensemble insolite.
01 mars 2017, 16:50
/ Màj. le 01 mars 2017 à 17:15
Une bouée de sauvetage des "mouettes genevoises" figure parmi d'autres pièces équipant les bateaux du lac Léman et du Rhône.

Entre 60 000 et 70 000 pièces occupent les rayonnages du dépôt des biens culturels de Nyon. Datées de l'époque néolithique à 2016, elles couvrent une large part de l'histoire de la ville. On y trouve aussi bien des tableaux et du mobilier d'époque que des têtes de cerfs empaillées ou des paquets de pâtes de la marque "La Chinoise". Ce que Blaise Ruffieux, régisseur des collections, et Benoît Boretti, responsable de l'inventaire, nomment la "grande halle" contient les objets les plus volumineux comme des restes de l'Amphithéâtre de Nyon découverts en 1996. Une salle est également dédiée à la conservation de barques et de bateaux d'un autre temps.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans l'édition tout-ménage du Quotidien de La Côte de ce jeudi et sur les plateformes numériques payantes.

Cette table d'un ancien temps est utilisée pour les tâches quotidiennes du dépôt des biens culturels.
Cette table d'un ancien temps est utilisée pour les tâches quotidiennes du dépôt des biens culturels. ©Cédric Sandoz
Des instruments de mesure et de la tuyauterie en attente d'être triés.
Des instruments de mesure et de la tuyauterie en attente d'être triés. ©Cédric Sandoz
Cet entrepôt a des faux airs du dépôt du géant suédois de l'ameublement bon marché.
Cet entrepôt a des faux airs du dépôt du géant suédois de l'ameublement bon marché. ©Cédric Sandoz
Une plaque de la compagnie de bateaux reliant Genève à Verbois.
Une plaque de la compagnie de bateaux reliant Genève à Verbois. ©Cédric Sandoz
Un vestige de moteur de bateau qui fuit encore.
Un vestige de moteur de bateau qui fuit encore. ©Cédric Sandoz
Un fauteuil Napoléon III visiblement très fatigué.
Un fauteuil Napoléon III visiblement très fatigué. ©Cédric Sandoz
Un coffre pour armes à feu du 18e siècle, avec les armoiries des baillis de Nyon.
Un coffre pour armes à feu du 18e siècle, avec les armoiries des baillis de Nyon. ©Cédric Sandoz
Les têtes de cerfs servaient déjà de trophées de chasse en 1750.
Les têtes de cerfs servaient déjà de trophées de chasse en 1750. ©Cédric Sandoz
Quelques bouées de sauvetage et autres souvenirs maritimes.
Quelques bouées de sauvetage et autres souvenirs maritimes. ©Cédric Sandoz
Quelques animaux devenus éternels grâce à la taxidermie.
Quelques animaux devenus éternels grâce à la taxidermie. ©Cédric Sandoz
Ces barques de bois ne naviguent plus depuis longtemps, elles flottent dans l'air...
Ces barques de bois ne naviguent plus depuis longtemps, elles flottent dans l'air... ©Cédric Sandoz
La facture écologique gonflait à vue d’œil avec ce bateau. Ses propriétaires ont préféré le donner au dépôt des biens culturels.
La facture écologique gonflait à vue d’œil avec ce bateau. Ses propriétaires ont préféré le donner au dépôt des biens culturels. ©Cédric Sandoz
Confort tout relatif à bord de cette barque.
Confort tout relatif à bord de cette barque. ©Cédric Sandoz
Des pierres de l'Amphithéâtre de Nyon ont pu être conservées.
Des pierres de l'Amphithéâtre de Nyon ont pu être conservées. ©Cédric Sandoz
Des pierres de l'Amphithéâtre de Nyon ont pu être conservées.
Des pierres de l'Amphithéâtre de Nyon ont pu être conservées. ©Cédric Sandoz
Les amateurs de BD apprécieront cette photo du bureau et de la chaise du dessinateur d'Alix, Jacques Martin.
Les amateurs de BD apprécieront cette photo du bureau et de la chaise du dessinateur d'Alix, Jacques Martin. ©Cédric Sandoz
"Monsieur Spaghetti" et les pâtes "La Chinoise" de l'entreprise Sangal, basée à Nyon jusqu'en 1999.
"Monsieur Spaghetti" et les pâtes "La Chinoise" de l'entreprise Sangal, basée à Nyon jusqu'en 1999. ©Cédric Sandoz
Benoît Boretti, responsable de l'inventaire et Malika Bossard, chargée d'inventaire.
Benoît Boretti, responsable de l'inventaire et Malika Bossard, chargée d'inventaire. ©Cédric Sandoz
Affichette du journal La Suisse, qui a cessé de publier en 1994.
Affichette du journal La Suisse, qui a cessé de publier en 1994. ©Cédric Sandoz
Une scène de mosquée peinte par Abraham Hermanjat en 1892, année de la naissance du Quotidien de La Côte.
Une scène de mosquée peinte par Abraham Hermanjat en 1892, année de la naissance du Quotidien de La Côte. ©Cédric Sandoz
par Marie Maleysson