Réservé aux abonnés

Le Ministère public requiert six ans de prison

L'accusation n'a pas cru la version des accusés et a retenu l'ensemble des faits reprochés.
07 août 2015, 11:16
data_art_6993842.jpg

Malgré la longueur de l'acte d'accusation, qui comporte une soixantaine de pages, la représentante du Ministère public a été très brève lors de son réquisitoire, hier matin (lire "La Côte" de mardi). Face aux deux cambrioleurs, elle a réclamé six ans de prison contre le principal accusé, et 11 mois avec sursis pendant deux ans contre son présumé complice. A ces peines, il convient de soustraire la prison préventive déjà effectuée.

Parmi les 109 cas de cambriolages retenus dans l'acte d'accusation, l'immense majorité a été perpétrée dans des petites entreprises et commerces. Seuls une minorité...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois