Réservé aux abonnés

Le patrimoine littéraire nyonnais sort des archives pour investir un mur

Grâce au projet «Voyage entre les langues», des écrits oubliés sont exposés sur la place publique.
08 mai 2017, 00:28
Nyon, Gare, Vendredi 5 mai 2017, Vernissage, Inauguration de la fresque Gare Nord et remise de prix à l'Association Le Lieu-Dit, Photos Céline Reuille Fresque Gare Nord

La présence de Renaud Fouchet sur son escabeau, en train de peindre le long mur qui longe la route de Saint-Cergue, derrière la gare, avait laissé peu de monde indifférent ces dernières semaines. Vendredi soir, le fruit de son labeur et de celui de tant d’autres a été officiellement inauguré.

Sur cette longue façade, les textes se font face autant qu’ils se lient, s’entremêlent. «Visuellement, c’est joli mais je ne suis pas encore allé la lire de plus près, réagissait Marine Jeangros, une des tenancières de la Roulotte, située en face de la fresque. C’est un petit plus, elle se marie bien av...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois