Réservé aux abonnés

Le procureur requiert 5 ans de prison ferme pour escroquerie par métier

L’homme qui aurait escroqué plusieurs assurances-vie pourrait rester en prison encore plusieurs années.
21 mars 2017, 23:48 / Màj. le 22 mars 2017 à 00:01

Jouer au poker est plus risqué qu’il n’y paraît. En tous les cas, c’est ce qu’avance le quadragénaire entendu depuis lundi par la Cour correctionnelle de la Côte (lire «Le Quotidien de La Côte» de mardi). Car si l’on en croit sa version, c’est pour rembourser des dettes de jeu qu’il aurait monté avec son créancier une escroquerie visant plusieurs compagnies d’assurances-vie. En tout, il a réussi à obtenir près de 500 000 francs de commissions de différentes assurances.

Mardi, c’était au tour du procureur Yvan Gillard de s’exprimer. Dans un long réquisitoire, il a repris poin...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois