Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les élus du législatif de Nyon veulent siéger au Conseil régional

Alors qu'un seul municipal représente le chef-lieu et ses 19 voix, les conseillers communaux exigent le partage.

22 mars 2013, 00:01
data_art_6909355.jpg

info@lacote.ch

Alors que le vote sur le Programme des investissements régionaux (PIR) fait battre le coeur de la vie politique nyonnaise, voilà que ce débat - que d'aucuns annoncent déjà comme étant gagné d'avance - devrait glisser vers une autre question liée au Conseil régional: la représentativité du législatif nyonnais au sein du Conseil intercommunal (organe délibérant de la Région). En effet, comment se fait-il que la délégation glandoise à ce même Conseil intercommunal intègre des membres du législatif (7 voix pour la Municipalité, 5 pour des représentants du Conseil communal) et que celle de Nyon ne soit toujours composée que d'une seule personne, en l'occurrence le municipal Claude Uldry? De fait, avec une voix pour 1000 habitants, ce même Claude Uldry possède donc 19 voix à lui tout seul pour représenter la Ville de Nyon. Et c'est là que le bât blesse, comme l'explique le conseiller communal vert'libéral Patrick...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias