Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les SI en SA et en 4 questions

Pour maintenir la compétitivité des Services industriels, la Municipalité propose de créer plusieurs sociétés de droit privé.

23 janv. 2018, 00:01
Face à un marché concurrentiel, la Municipalité souhaite donner une plus grande autonomie aux Services industriels nyonnais.

«Les concurrents de l’énergie de demain s’appellent Swisscom ou Migros. Nous devons faire preuve de flexibilité et de rapidité», explique Thierry Magnenat, directeur des services industriels de Nyon (SIN). L’enjeu est de taille pour la ville, à savoir maintenir la compétitivité des SIN dans un marché de plus en plus concurrentiel, avec une gouvernance qui reste sous le contrôle des autorités.

La stratégie énergétique 2050, la libéralisation du marché de l’électricité qui pourrait être effective entre 2019 et 2021, puis celle du gaz, la digitalisation de la société et la pression sur les marges financières sont autant de paramètres qui ont poussé la Municipalité à ouvrir à nouveau le dossier de l’autonomisation de ce service après une première tentative infructueuse au début de la décennie. De fournisseur d’énergie, le service va être transformé en énergéticien.

Assurément ce préavis important pour l’avenir de la ville suscitera des débats nourris avant le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias