Réservé aux abonnés

Les trésors oubliés des Nyonnais

Le dépôt des biens culturels regorge de merveilles et d’objets hétéroclites hérités du passé.
01 mars 2017, 23:49
/ Màj. le 02 mars 2017 à 00:01
Nyon, mardi 28 février 2017, reportage au Dépôt des musées, les pâtes "La Chinoise" avec Mr Spaghetti et une vieille caisse Sandoz-Gallet SA "Sangal", fabricant de pâtes à Nyon, photos Cédric Sandoz

marie maleysson

marie.maleysson@lacote.ch

Il faut se frayer un chemin parmi les entrepôts de la zone de Champ-Colin pour arriver au dépôt des biens culturels de Nyon. A l’intérieur, un dédale de salles qui regorgent de pièces oubliées appartenant aux trois musées de la ville.

Blaise Ruffieux, régisseur des collections, et Benoît Boretti, responsable de l’inventaire, en comptent entre 60 000 et 70 000. Les plus anciennes datent de l’époque néolithique et les plus récentes de 2016. Certaines valent même plusieurs milliers de francs. Parmi les plus inattendues, on trouve des ver...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois