Réservé aux abonnés

«Les vendanges, c’est sacré!»

La jeune Morgienne Fanny Métroz est la meilleure femme viticultrice du canton.
12 juil. 2016, 23:46
/ Màj. le 13 juil. 2016 à 00:01
Begnins, jeudi 7 juillet 2016

Portrait de Fanny Métroz, vignereuse de la Cave du Fort à Begnins



Sigfredo Haro Portrait Fanny Métroz, Begnins

valérie durussel

info@lacote.ch

Travailler au rythme de la vigne, dans la nature, voilà le rêve de Fanny Métroz, tout juste âgée de 30 ans, exaucé. Depuis deux ans déjà, elle œuvre sur le domaine familial à Begnins. Formée par son père, André-Louis, la jeune viticultrice a obtenu cet été son brevet fédéral et terminé première du canton (ex æquo avec deux autres viticulteurs, d’Yvorne et de Chardonne).

«Je suis perfectionniste et je trouve toujours que je n’ai jamais assez travaillé. Je pensais être dans la moyenne haute, mais pas première. C’est mon père qui est très fier, je crois que ça lui fai...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois