Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nouvelle étape de la fusion

06 mars 2013, 00:01

"On arrive gentiment vers une troisième étape du rapprochement ou fusion Asse et Boiron" , confie avec satisfaction Serge Melly, syndic de Crassier. A l'heure actuelle, les fusions dans le canton de Vaud se concentrent essentiellement dans la Broye, le Gros-de-Vaud, le Lavaux et le Nord-vaudois, Asse et Boiron est la seule depuis la Venoge.

"Les neuf communes, soit Arnex, Borex, Chéserex, Crassier, Eysins, Gingins, Grens, La Rippe et Signy ont été auscultées, précise Serge Melly . Toutes les questions concernant le fonctionnement des Municipalités et des employés communaux ont été abordées.

La société Compas, spécialiste en la matière, qui à l'époque s'était occupée du projet de fusion de Terre Sainte, a passé une dizaine de jours auprès des différentes communes afin de répertorier ces informations. "Les mandataires vont maintenant réaliser un travail de mise en forme des renseignements, ce qui va permettre d'avoir des éléments chiffrés, pratiques, afin de voir si cette fusion est imaginable" , ajoute le syndic qui complète que le premier pas, soit l'étude de faisabilité avait été votée et acceptée par les neuf communes il y a environ une année et demie et que le sondage auprès de la population avait récolté un taux de participation élevé. "Cela démontre l'intérêt des habitants."

"Avant les vacances, la société Compas nous enverra les résultats de cette radiographie, ce qui permettra de voir ce qu'il en ressort" , conclut Serge Melly.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias