Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon: accusé de violences domestiques, il est libéré sur-le-champ

Incarcéré depuis près de dix mois, il est reparti en homme libre, le tribunal de La Côte l’ayant acquitté du chef d’inculpation de menaces qualifiées.

16 janv. 2020, 13:20
Arrivé de la prison, le prévenu est reparti du tribunal en homme libre.

Arrivé les pieds et les mains entravés, il est reparti en homme libre. A l’issue du verdict rendu par le Tribunal correctionnel de l’arrondissement de La Côte, sa femme l’attendait dans la salle des pas perdus et l’a enlacé tendrement, visiblement soulagée. Et pourtant ce quadragénaire, ressortissant du Sri Lanka, établi en Suisse depuis vingt ans, était accusé de violences domestiques à l’encontre de son épouse. «Le Tribunal a pris la décision, au bénéfice du doute, de libérer monsieur du chef de prévention de menaces qualifiées et d’ordonner sa libération immédiate», a communiqué la présidente Erica Riva Annaheim, mercredi soir, vers 18h30.

Selon l’acte d’accusation, le 17 mars 2019, au cours d’une dispute avec son épouse avec qui il a deux enfants, le prévenu aurait brandi un couteau de cuisine et l’aurait menacée de mort. Le cuisinier a été incarcéré durant près de dix mois depuis son interpellation, perdant au...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias