Réservé aux abonnés

Après plus de quatorze ans de syndicature, Pierre Stampfli tire sa révérence

Un bilan riche en événements, heureux et quelquefois terribles, comme le décès brutal du municipal Markus Kammermann.

07 déc. 2015, 23:33
/ Màj. le 08 déc. 2015 à 00:01
08.11.2012. Chavannes-de-Bogis. Pierre Stampfli. Syndic. Photo Audrey Piguet

Syndic depuis le 1er janvier 2002, Pierre Stampfli souligne avoir vécu de nombreux événements. Mais il ressent toujours le refus de la fusion des communes de Terre Sainte comme un immense crève-cœur.

Pierre Stampfli, allez-vous vous représenter aux prochaines élections?

Non, je ne suis pas candidat à un quatrième mandat. Personnellement, quand je m’engage vis-à-vis des électeurs, c’est pour la durée complète. Je ressens que cinq ans, c’est trop long.

Qu’est ce qui vous a le plus touché durant toutes ces années?

J’ai été touché au plus profond de mon être par le décès brutal de Markus Kam...