Réservé aux abonnés

De l’art-thérapie pour les requérants

Les résidents de l’EVAM réalisent une fresque à taille humaine à l’entrée du bâtiment situé près du collège de Marens.
12 mars 2017, 23:03
/ Màj. le 13 mars 2017 à 00:01
Nyon, mercredi 9 mars 2017, Abris PC de Marens, atelier d'art thérapie avec des migrants, Sherif Saidi (Afghanistan), photos Cédric Sandoz

marie maleysson

marie.maleysson@lacote.ch

Un bateau sur fond de soleil couchant, une fenêtre ouverte sur le monde et même des instruments de musique: c’est une gigantesque fresque qui prend forme sur le mur de l’entrée de l’EVAM (Etablissement vaudois d’accueil des migrants). Leurs pinceaux en main, six résidents du foyer de la route du Stand et plusieurs collégiens de l’école de Marens prennent part au projet. A leurs pieds, une grande feuille montre le résultat final auquel ils doivent arriver. Accompagnés par Eileen Wiley, ils échangent des couleurs mais aussi des mots. «Ici, nous sommes tous...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois