6

Le Cyclo-cross national de Nyon renaît de ses cendres

L’épreuve nyonnaise signe son retour dimanche, après 55 ans d’absence. Près de 140 concurrents sont attendus.

17 déc. 2015, 01:25
Nyon, jeudi 26 novembre 2015

Reconnaissance du parcours du Cyclocross de Nyon au centre sportif du Colovray à Nyon



Sigfredo Haro Reconnaissance parcours Cyclocross de Nyon

A Nyon, le cyclo-cross a le sommeil profond. Et prolongé. Il aura fallu attendre 55 ans avant qu’il n’émerge des limbes dans lesquelles il était plongé, soit depuis le mois de janvier 1960, qui avait vu la tenue de la seule et unique édition de la course lémanique.... jusqu’à dimanche prochain.

«Le cyclo-cross, après avoir connu ses heures de gloire en Suisse entre les années 70 et les années 90, est ensuite tombé en désuétude avec l’avènement du VTT, commente Bertrand Duboux, responsable médias de l’épreuve et fin connaisseur de l’histoire du cyclisme. Mais avec les récents résultats des Romands Julien Taramarcaz et Arnaud Grand, on sent qu’il y a un nouveau frémissement pour la discipline.» Un frémissement que n’a pas manqué de remarquer Jean-Paul Savary, le président du VC Nyon, déjà organisateur du championnat suisse sur route en 2009 et des championnats d’Europe juniors et M23 en 2014.

Jolanda Neff en tête d’affiche

Avec près de 140 inscriptions enregistrées à ce jour, la compétition nyonnaise, qui constituera la 8e manche de l’Omnium romand, peut s’enorgueillir de la présence au départ de la jeune championne Jolanda Neff. A seulement 22 ans, la Saint-Galloise a un palmarès des plus éloquent, notamment en VTT avec trois titres de championne du monde M23 en cross-country (2012, 2013, 2014), un titre de championne d’Europe 2015 et deux victoires au classement général de la Coupe du monde dans la même discipline (2014, 2015). «C’est une coureuse très complète, précise Bertrand Duboux. Elle a été sacrée championne suisse sur route en juin dernier à Steinmaur et elle vient de remporter le Cyclo-cross international de Madiswil. Elle s’annonce comme l’un des plus grands espoirs du cyclisme helvétique.»

Côté nyonnais, l’attention sera portée plus particulièrement sur le jeune Scott Quincey (16 ans/VC Nyon), qui cumule les titres cette saison avec, entre autres, une victoire aux championnats romands juniors de cyclo-cross au mois de novembre. «Le cyclo-cross est une discipline très formatrice. Nous avons beaucoup de jeunes qui se sont inscrits, c’est bien pour la relève», précise Bertrand Duboux.

L’édition 2016 déjà sur les rails

Si plus de cinq décennies se sont écoulées entre les deux premières éditions du Cyclo-cross national de Nyon, il ne faudra patienter que quelques mois avant d’assister à la troisième, qui devrait se dérouler le 8 ou le 13 novembre 2016. «Nous avions un délai à mi-décembre pour soumettre notre demande d’inscription au calendrier, relève Jean-Paul Savary. Maintenant, la date finale dépendra de l’Union cycliste internationale.» Détail qui a son importance sur l’attractivité du cyclo-cross nyonnais: l’édition 2016 a été inscrite dans la catégorie internationale C2. De quoi appâter quelques grands noms de la discipline et pérenniser la présence du cyclo-cross sur La Côte.