Réservé aux abonnés

Les gymnasiens nyonnais face à la question des voyages en avion

Mardi, 400 étudiants du gymnase de Nyon ont participé à un débat sur l’écologie. Avec une question qui les touche particulièrement: celle des transports. Laisser tomber l’avion au profit du train? Pas si facile.

29 janv. 2019, 18:00
Le climatologue Martin Beniston (à g.), la conseillère nationale Verte Adèle Thorens et l'historien Laurent Tissot ont fait face aux gymnasiens de Nyon.

«Qui a prévu de ne plus prendre l’avion pour des raisons écologiques, ou qui n’a jamais pris l’avion dans sa vie?» lance David Berger, journaliste à la RTS et animateur du débat des gymnasiens de troisième année, mardi à Nyon. La réponse est très claire: un grand silence s’abat sur la salle, et aucune main ne se lève. Réunis pour une conférence-débat sur le thème de l’écologie, les étudiants ont longuement discuté de cette question, qu...