Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Lonay et son buteur Gelsomino décrochent le jackpot

Lonay, sans vraiment trembler, s’est largement imposé, pour composter son ticket de finaliste, face à un BRP déjà en vacances (5-2). Gelsomino y est allé de son quadruplé.

02 juin 2019, 20:49
Les joueurs du FC Lonay ont pu fêté leur victoire et leur place de finaliste comme il se doit.

Dans ce match à gagner absolument, l’équipe de Jordi Peracaula n’a pas craqué, grâce au magnifique quadruplé du buteur Gelsomino. D’autant plus que, comme prévu, Saint-Sulpice n’a fait qu’une bouchée de pain d’un Italia Nyon déjà condamné au purgatoire (8-1). Privés des expérimentés Perriraz et Henriod, les hôtes, tendus comme des arbalètes par l’importance de l’enjeu, ont connu une entame laborieuse.

Trois minutes de folie

Sous un soleil de plomb, Lonay, sans rythme et guère convaincant, a dû attendre la 27e pour enfin se créer une véritable occasion. Et pourtant, BRP, en panne d’arguments, se montrait certes courageux, mais limité et sans ses véritables attaquants, volontairement non convoqués par leur mentor.

En trois petites minutes la rencontre semblait déjà jouée pour un Lonay qui passait l’épaule et la vitesse supérieure. Gelsomino, dans une journée faste et alerté à la limite du hors-jeu par Maillard, croisait une frappe imparable (32e). Dans...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias