Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon et Yvoire plus proches

Finie la liaison CGN Chens-sur-Léman-Nyon: le 7 septembre, les frontaliers prendront leur bateau à Yvoire.

08 sept. 2015, 17:03
data_art_9404016.jpg

MARIE-CHRISTINE FERT

m-c.fert@lacote.ch

Lundi 7 septembre, les frontaliers qui utilisent les bateaux de la Compagnie générale de navigation (CGN) entre Chens-sur-Léman et Nyon, ligne créée il y a dix ans, vont devoir changer de port d'embarquement. Le parking du village n'étant pas conforme à la loi littorale, les autorités préfectorales de Haute-Savoie ont interdit son utilisation. Au grand dam des autorités de cette commune en plein développement urbanistique, avec des promoteurs qui n'hésitaient pas à mettre en avant les liaisons lacustres dans leur scampagnes de communication.

Si, à Chens-sur-Léman, on se désole de ce départ, à Yvoire, c'est l'inverse. La présence de 300 à 400 frontaliers est jugée comme un atout de plus pour le village touristique. Qui compte de nombreuses places de stationnement inutilisées à la morte saison et qui seront donc davantage rentabilisées. Car l'autre grande nouveauté pour les pendulaires, c'est que le stationnement sera payant avec une...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias