Nyon: la police fait enlever une vache d'une boucherie

Un boucher de Nyon avait installé une sculpture de vache devant sa boutique de la rue de la Gare. La police lui a demandé de ranger l'animal factice illico sous peine d'être amendé. Les réseaux sociaux depuis réclament le retour du bovidé.

01 déc. 2015, 19:53
Une vache de plastique retirée à la demande de la police.

Quelle mouche a pu piquer la police nyonnaise? La maréchaussée a décidé de sévir au 22 rue de la Gare. Ou plutôt, comme dirait Michel Audiard, "Les Bœufs" ont décidé de sévir en débarquant dans une boucherie pour faire disparaître une vache en plastique qui a priori ne dérangeait pourtant personne sur le trottoir où elle était installée. Sauf que la tactique du gendarme, c'est de faire respecter le règlement. Celui-ci (qui est en cours de révision) dit que seuls des chevalets publicitaires peuvent être posés devant un commerce à Nyon moyennant la somme forfaitaire de 20 francs. La vache en plastique n'a pas le calibre d'un chevalet, donc la vache doit disparaître.

 
Les explications du Commandant de la Police Nyon Région dans les éditions payantes du Quotidien de La Côte ce mercredi.