Nyon: les nouveaux horaires de trains bousculent les habitudes

Entrés en vigueur dimanche, les nouvelles grilles des CFF et du Nyon-St-Cergue suscitent des réactions mitigées de la part des pendulaires.

14 déc. 2015, 16:40
Les avis sont positifs sur les nouveaux horaires du Nyon-Saint Cergue. Ce n'est pas le cas pour les nouvelles cadences CFF et leurs correspondances avec les TPN.

Confronté pour la première fois ce lundi au flux des pendulaires, les nouveaux horaires CFF font grincer des dents. A commencer par les usagers de l'ICN Genève-Zurich, désormais contraints de transiter systématiquement par Morges ou Lausanne. "Je suis en pétard, peste cette pendulaire, employée d'un cabinet médical à Nyon et établie à Yverdon-les-Bains. Mon trajet a été augmenté de 13 minutes, matin et soir, ce qui m'a obligé à revoir tous mes horaires de travail. Et ce, alors même que le prix des billets ne cesse d'augmenter. C'est inadmissible!"

Des bus qui ne collent plus aux horaires des trains

Grogne aussi du côté des usagers des lignes TPN en provenance de Chantemerle et Petite-Prairie qui empruntent les convois directs pour Genève ou Lausanne. "Les horaires des bus n'ont pas été adaptés aux nouvelles grilles CFF. Du coup, les pendulaires, comme moi, arrivent en gare de Nyon au moment où les trains quittent le quai. Avec, pour conséquence, de devoir attendre plus d'un quart d'heure la prochaine correspondance", déplore Jessica Jaccoud, conseillère communale socialiste, qui vient de déposer une interpellation devant le législatif.

Le P'tit train fait des heureux

Pour les usagers du Nyon-St-Cergue en revanche, c'est un peu Noël avant l'heure avec une cadence au quart d'heure le matin, à midi et le soir sur la ligne Nyon-Genolier. "C'est très agréable de ne plus avoir à tout prévoir à la minute, se réjouit cette étudiante de l'Université de Lausanne, qui vit à Genolier. Et il y a aussi moins de personnes dans le P'tit train aux heures de pointe, ce qui est tout autant appréciable."

CP