Nyon veut rester solidaire avec la région

Adhérer à nouveau et pour cinq ans au dispositif de financement des projets menés par Région de Nyon: c’est ce que propose la Municipalité.

05 mai 2020, 16:30
Le DISREN a notamment permis le financement du chantier de l'extension de l'Usine à Gaz, à Nyon.

Derrière son nom barbare se cache un concept plutôt simple: un ensemble de communes financent conjointement des projets régionaux. Le premier volet du DISREN, dispositif d’investissement solidaire de la région nyonnaise, arrive à son terme en juin 2020.

Du côté de l’exécutif nyonnais, on est prêts à repartir pour cinq ans. Pour la Municipalité, le système a fait ses preuves. A Nyon, deux projets DISREN sont en cours: l’extension du Musée du Léman et l’extension de l’Usine à Gaz.

Un investissement de 6,7 millions

Si la reconduction du dispositif est acceptée par le Conseil en juin, la commune de Nyon serait amenée à participer aux éventuels projets avec un maximum d’un point d’impôt par année, soit environ 1,3 million de francs.

Au total, pour les cinq ans, l’organe déliberant devra se prononcer sur un crédit d’investissement de 6,7 millions. Cet argent restera en possession de la Ville tant que des projets DISREN le nécessitant n’ont pas été déclenchés par Région de Nyon.

par Laura Lose