«Orion» confiné après ses visites à l’hôpital

Le petit chat tigré qui n’en faisait qu’à sa tête dans les rues de Morges a vite pris ses habitudes à Nyon. Mais il est privé de sortie jusqu’à nouvel ordre, après s’être aventuré du côté de l’établissement médical.

21 mars 2020, 11:00
Forcé de rester à la maison, le félin s'occupe comme il peut!

Les habitants de La Coquette avaient pris l’habitude de le voir déambuler au supermarché, de le retrouver dans leur buanderie, ou de le côtoyer à la piscine, à tel point que certains l’avaient surnommé «la star de Morges». Désormais, c’est à l’autre bout de La Côte qu’«Orion» aime mettre son grain de sel. En fin d’année, le petit chat tigré a pris ses quartiers à Nyon avec ses maîtres. Jamais avare de découvertes, le malicieux félin n’a pas tardé à aller fouiner un peu partout, jusqu’à embarquer à bord du Nyon-Saint-Cergue.

Il se comporte un peu comme un chien.
Alain propriétaire d’«Orion»

Cette semaine, le jeune aventurier s’est trouvé un terrain de jeu un peu périlleux, en ces temps de crise. Mardi, il a en effet suivi son propriétaire, qui devait faire un saut sur son lieu de travail, près des Tattes d’Oie. «Il se comporte un peu comme un chien», raconte Alain, qui a ensuite vu son protégé disparaître furtivement. Il est resté sans nouvelle jusqu’au lendemain, quand l’hôpital de Nyon l’a appelé. Sa boule de poils n’avait rien trouvé de mieux à faire que d’aller faire un tour par là-bas.

Mercredi soir, Alain est donc passé le récupérer, tout en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires. Depuis, «Orion» est privé de sortie et confiné à la maison. Une situation qui ne plaît guère au petit explorateur, mais qu’importe. «Ce n’est vraiment pas le moment d’aller à l’hôpital, confie son maître. Il n’est pas très facile à vivre, d’ordinaire, on m’appelle dix fois par jour!»