Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pour ranimer les vieilles pierres

Pierre Wahlen et Vincent Mangeat n'aiment pas le gaspillage.

13 janv. 2015, 00:01
data_art_8747762.jpg

"Quand on offre un cadeau la veille de Noël, on ne le déballe pas avant!" Telle est la réponse de l'architecte nyonnais Vincent Mangeat quand on lui demande pourquoi il n'avait pas contacté le syndic de Fribourg, Pierre-Alain Clément, avant de présenter à la presse, le 10 décembre dernier, le projet de son cabinet concernant l'aménagement du pont de Zaehringen. Depuis, ajoute-t-il, des contacts ont été noués avec l'équipe municipale. Pour Vincent Mangeat et son co-équipier Pierre Wahlen, il n'est pas nécessaire d'avoir un mandat pour être force de proposition car, disent-ils, "ce pont, il s'agit d'en prolonger la vie en y prolongeant la ville."

La proximité sans la promiscuité

Tout se recycle, même les vieilles pierres. Construit en 1920, l'édifice est aujourd'hui réservé aux bus, cyclistes et piétons depuis l'ouverture de son spectaculaire voisin de la Poya. Pour les deux Nyonnais, son potentiel lui permettrait de répondre à la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias