Réservé aux abonnés

Quand le bénévolat devient une affaire de professionnels

Les bénévoles aux profils "pro" sont de plus en plus demandés.
25 août 2015, 16:11
data_art_9296026.jpg

Offrir des compétences toujours plus pointues, pour des missions toujours plus ciblées. C'est une tendance: les organisations à but non lucratif se professionnalisent en Suisse. Et avec elles, leur réseau de volontaires non rémunérés.

"Ces structures se rendent compte qu'elles ont besoin d'aide pour mettre en place des projets faisant appel à des méthodes plus souvent utilisées dans le monde lucratif comme dans la communication pour revoir une identité visuelle, ou encore dans le marketing ou l'informatique..." , explique Emmanuelle Sierro-Schenk, fondatrice de la Fondation compétences bénévol...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois