Une artiste peintre anime des ateliers de discussions à Nyon

Sophie Lainé a vécu des périodes très difficiles dans sa vie. En parler l'a aidée. Elle souhaite rendre ce qu'elle a reçu.
25 août 2015, 16:13
sophie_laine_nyon_21_7_2_web

Animer des groupes de parole basé sur la thérapie communautaire d'Adalberto Barreto, le créateur de ces groupes de parole inventés dans les favelas du Brésil, requiert un solide sens de la communication et une bonne gestion du groupe. 


La Nyonnaise Sophie Lainé, qui a elle-même bénéficié de l'appui de ces groupes de parole, a suivi une formation ad hoc à la Haute école de travail social de Genève, et animera mercredi 29 juillet son premier groupe. 

Chacun, de 15 à 100 ans, peut y participer. La réunion est laïc et apolitique.Tous les sujets peuvent être abordés. Et ces moments de partage, qui devraient avoir lieu deux fois par mois, sont totalement gratuits. 

Découvrez notre interview dans nos éditions de jeudi.