Réservé aux abonnés

Une vache privée de rue

L’interdiction signifiée à un boucher de poser une réplique de bovidé devant sa vitrine agite les réseaux sociaux.

01 déc. 2015, 23:55 / Màj. le 02 déc. 2015 à 00:01
Nyon, mardi 1ere décembre 2015

Rendez-nous notre vache. La population de la ville de Nyon souhaite que la vache de la Boucherie charcuterie de la Côte soit sur le trottoir de la rue de la gare. Alexandre Bally avec la vache au laboratoire



Sigfredo Haro Rendez-nous notre vache, Nyon

Didier Sandoz

dsandoz@lacote.ch

Elle a le regard doux et le pelage plastifié. Elle n’a pas eu le temps de se faire un nom, mais elle se retrouve déjà au cœur d’un début de polémique au centre-ville nyonnais et sur les réseaux sociaux. Elle, c’est la vache qui a orné la devanture de la Boucherie de La Côte, au 22 de la rue de la Gare à Nyon.

Alexandre Bally l’avait installée pour le 7 novembre, le samedi où il a célébré son premier anniversaire de la reprise de la boucherie Deblue. Puis le bovidé de plastique est resté une dizaine de jours. «Le 16 novembre, la police est venue ...