Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Ville de Nyon: 28 projets suspendus et 29 reportés

Les autorités nyonnaises dressent leur bilan de mi-législature. Si certaines priorités demeurent, elles ont dû adapter leur plan d’action.

17 juin 2019, 15:46
La refonte du site de la piscine de Colovray est reportée à la prochaine législature.

Pour faire face aux vents contraires, la Ville de Nyon a suspendu 28 projets jusqu’à mi-2020 et en a reporté 29 à la fin de la prochaine législature. Voici ce qui ressort du bilan de mi-législature, dressé ce lundi par la Municipalité. Dévoilée en mars 2017, la feuille de route pour 2016-2021 était «ambitieuse», rappellent les autorités nyonnaises qui se montrent malgré tout satisfaites des avancées. 

Si certaines priorités demeurent, la Ville a dû réduire la voilure. En raison notamment d’une situation financière difficile: des comptes 2018 en négatif, un lourd déficit projeté pour 2019 et des prévisions 2020 guère plus réjouissantes, justifie-t-elle dans un communiqué. D’autre part, des blocages à différents niveaux, juridiques ou politiques, ralentissent l’avancée de certains projets et s’avèrent coûteux pour la commune.

Elle a ainsi gelé pour une année près d’une trentaine de projets pour un montant d’investissement de 38 millions de francs. Parmi ceux-ci: le mandat d’étude parallèle et les études de l’aménagement définitif de la place du Château, les réalisations d’un immeuble de logements mixtes à la rue Saint-Jean et d’une nouvelle station pour vélos à la gare, le déploiement d’un plan signalétique et la mise en conformité du Musée romain.

La réalisation de la plateforme gare (sud), la refonte du site de la piscine de Colovray, la construction du passage inférieur Viollier-Martinet, le déplacement du débarcadère et le réaménagement du port, et la mise en valeur de l’amphithéâtre ont été, quant à eux, reportés à la prochaine législature. L’entier de ces investissements représentait un montant de 90 millions de francs.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias