Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nyon: IAM Cycling va conclure son histoire à la fin de l'année

L'Equipe IAM Cyling va conclure sa courte mais intense histoire à la fin de l'année. Tout est à vendre dans les ateliers. Les coureurs et le staff sont quasiment tous embauchés par d'autres équipes pro du circuit.

10 nov. 2016, 16:04
/ Màj. le 11 nov. 2016 à 07:30
Michel Thétaz, fondateur d’IAM Cycling à ses locaux à Nyon. Tout le matériel de l'équipe doit être vendu ces prochaines semaines.

Plusieurs grands tours et puis s'en va. La réalité économique a touché IAM Cycling comme de nombreuses autres équipes pro par le passé. Le victoire de l'étape du Tour de France à Culot du Colombien Jarlinson Pantano et toutes les autres victoires importantes de l'équipe nyonnais n'y a rien changé. Repartir en tant que co-sponsor d'une autre équipe, "pas question, pas le style de la maison", raconte Michel Thétaz, le fondateur d'IAM Funds, un gestionnaire de fonds à Genève. "C'est tout ou rien."

Dans quelques jours, "75 des 80 collaborateurs de l'équipe cycliste basée à Nyon vont se retrouver à Genève, là où tout a commencé, pour un repas convivial" dit Alfonso Bisogno, le directeur financier de la structure pro. Dans les ateliers d'IAM Cycling, route de Champ-Colin 2, on croise un mécanicien affairé, un directeur sportif en partance Lionel Marie. "J'ai eu de la chance, j'ai pu retrouver un emploi dans une autre équipe." Thibaut Hofer, chargé de la communication, raconte que le "milieu cycliste marche en vase-clos. Chacun signe un contrat pour un an avec un certain savoir-faire. On se connaît tous un peu, alors ce n'est pas trop compliqué pour la plupart de retrouver une équipe." 

Pour connaître les meilleurs souvenirs de Michel Thétaz et le récit des dernières semaines de l'aventure IAM dans leurs locaux nyonnais, lisez nos édictions payantes de ce vendredi.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias