Nyon: "L'affaire Lude" devant la justice.

Deux chefs de la direction générale de l'environnement affrontaient ce lundi Vincent Lude. Ils ont déposé plainte pour menaces. L'occasion de revenir sur l'évacuation forcée de Champ-Colin.
20 juin 2016, 19:10
Les autorités ont ordonné l'évacuation forcée du dépôt de déconstruction automobile de Vincent Lude.

Pour Vincent Lude comme pour son père Daniel, il ne fait aucun doute que les autorités nyonnaises ont eu un rôle à jouer dans l'évacuation forcée et la fermeture du site de déconstruction automobile de Champ-Colin. Pour eux, la commune a des vues sur ce terrain depuis une vingtaine d'années. Rappelons qu'elle l'a acquis récemment pour la somme de 3 millions de francs. En tous les cas, il ressort du témoignage du chef du service Travaux et environnement de la ville de Nyon, que le site de Champ-Colin était conforme aux normes en matière de protection des eaux. Il n'en demeure pas moins que Vincent Lude a insulté et menacé les fonctionnaires du service cantonal de l'environnement.  

Son procès se poursuit ce mardi avec le réquisitoire du procureur et les plaidoiries de la défense et des parties civiles.

par Dominique Suter