Nyon: La Paix, un quartier "popu" qui grandit

Créée en 1946, la Coopérative d'habitation La Paix construit aujourd'hui 32 nouveaux appartements abordables. Récit.

30 sept. 2014, 19:14
Nyon, mardi 30.09.2014, quartier de La Paix, bouquet de chantier, photos Cédric Sandoz

«Il faut arrêter de penser que tout le monde a plein d’argent à Nyon!» Ces mots, ce sont ceux de Christiane Schmutz, présidente de la Coopérative d'habitation de La Paix. De fait, si Nyon regorge de cadres aisés s’offrant des appartements en PPE, Christiane Schmutz ne les voit que très peu passer dans sa coopérative. Elle avoue même: «Ici, il y a toutes les nationalités, on parle toutes les langues, mais il n’y a aucun anglophone...»

Depuis sa création en 1946, sous l’impulsion de Jean Locatelli, dit «le Rouge», la coopérative La Paix n’a eu qu’un objectif en tête: loger ceux qui avaient peu de moyens. Et ce par la subvention. Aujourd’hui, près de septante ans après la première construction d’immeuble au chemin des Plantaz 1, voilà que deux nouveaux bâtiments sont sur le point d’accueillir 32 familles. Là encore, pour des loyers bien inférieurs à ceux pratiqués par le marché-libre. Ainsi, pour illustrer, un 3 pièces de près de 80 mètres carrés se montera à quelque 1500 francs par mois.

Lire notre article dans "La Côte" de mercredi.