Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon: les élus doivent déclarer leurs intérêts

Le Conseil communal a voté pour  la création d’un registre des intérêts des élus, mais il ne sera pas disponible pour le grand public.

05 mars 2018, 16:34
Pour la droite, les élus se récusent d’eux-même en cas de conflit d’intérêt.

«Nous avons une exigence de transparence», explique le socialiste Alexandre Démétriadès. La majorité du Conseil communal de Nyon (43 oui, 32 non) a accepté la création d’un registre des intérêts.

Une fois que le nouveau réglement sera validé par le Conseil d’Etat, chaque élu, avant d’être assermenté, devra indiquer au bureau de l’assemblée délibérante ses activités professionnelles, ses responsabilités dans les milieux associatifs, etc (voir encadré). Une disposition qui ne concerne pas la Municipalité.

«C’est une manière de répondre au populisme»

Cette demande émanait de la gauche encore toute surprise que sa proposition passe la rampe dans une assemblée où le centre-droit est majoritaire. Pour ses promoteurs, la population augmentant, il n’est plus possible d’avancer l’argument que tout le monde se connaît pour refuser cette proposition.

Ces informations resteront à la discrétion du bureau du législatif qui en tiendra compte pour éviter d’éventuels conflits d’intérêts lors de la composition des...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias