Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon: leur vie de couple dérape, et si la prévenue était la victime?

Un homme a-t-il été victime de violence conjugale? A charge du Tribunal de police de trancher la question dans le contexte d’une relation conjugale extrêmement tendue.

04 févr. 2019, 19:00
Le tribunal doit trancher dans une affaire de violence conjugale.

Kathrin* est-elle le bourreau dans cette affaire ou la victime de réitérées violences domestiques? Qui a sa place sur le banc des accusés, elle ou Kevin*, son ex-mari? Pour l’heure, c’est la quadragénaire qui est accusée de lésions corporelles simples qualifiées et séquestration.

Anne-Florence Cornaz-Genillod, présidente du Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte, aura la délicate mission de trancher dans cette affaire de violence domestique sur fond de relation de couple très conflictuelle – de l’aveu des deux ex-conjoints. Par contre, chacun a une version différente de l’événement précis qui les a conduits ce lundi devant le tribunal, tout autant qu’une lecture diamétralement opposée de leur vie de couple passée.

J’ai vécu dix ans d’enfer, et quand je dis l’enfer, c’est l’enfer!
La prévenue

«Je trouve aberrant d’être aujourd’hui sur le banc des accusés, alors que j’ai vécu dix ans d’enfer, et quand je dis l’enfer, c’est l’enfer:...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias