Réservé aux abonnés

Nyon n’est pas épargnée par la péréquation

Malgré une hausse de la facture péréquative, les comptes de la Ville présentent un résultat neutre.
15 mai 2017, 23:01
/ Màj. le 16 mai 2017 à 00:01
Nyon, mardi 20 mars 2017
Conférence de presse du Programme de 42e Paléo Nyon Festival à UNI Global à Nyon. Daniel Rossellat, directeur et fondateur du festival

Sigfredo Haro Conférence de presse Programme Paléo, Nyon

Contrairement aux années précédentes, la surprise n’est pas des meilleures au moment de dresser le bilan financier de la commune. Si les deux exercices antérieurs avaient été bouclés sur des bénéfices (1,2 million de francs), contrairement aux projections, les comptes de l’année 2016 sont eux à l’équilibre. «C’est moins pire que prévu mais nettement moins bien que les années précédentes», commente d’ailleurs Claude Uldry, le municipal en charge des finances.

Moins pire car le budget prévoyait une perte d’environ 6,1 millions de francs. Cette différence s’explique encore une...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois