Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon: un couple accusé de commerce de médicaments illégal

Un couple, dont l’entreprise était basée en Valais mais dirigée depuis une commune du district de Nyon, est accusé d’avoir fait du commerce de médicaments à l’étranger, ainsi que de l’exportation, sans autorisation.

29 janv. 2019, 19:04
Le commerce de médicaments en Suisse est soumis à autorisation. Le Tribunal doit juger un cas d'infraction.

«On ne se sent pas coupables», a déclaré le prévenu au terme de l’audience qui s’est tenue ce mardi devant le Tribunal de police, partageant avec le président Daniel Stoll son incompréhension de se retrouver sur le banc des accusés. Lui et son épouse sont accusés d’infraction par négligence à la législation sur les produits thérapeutiques. Leur tort? Avoir fait du commerce à l’étranger de médicaments depuis la Suisse et en avoir exporté également, le tout sans autorisation. C’est Swissmedic, autorité suisse de surveillance des médicaments, qui a entamé la procédure.

Mari et femme sont ressortissants français, mais nés en Albanie. Monsieur, ingénieur géologue de formation, s’est lancé, en France, dans le commerce et l’exportation de médicaments à destination du Kosovo et de l’Albanie – où il possède d’autres sociétés actives dans ce domaine. Sur place, les médicaments étaient revendus à des professionnels.

Qualité, sécurité et traçabilité

En 2007, il...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias