Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pas de suspense à Perroy

Un unique tour sans suspense voit Michel Francey élu avec plus de la moitié des voix.

12 févr. 2017, 23:32 / Màj. le 13 févr. 2017 à 00:01
DATA_ART_10928632

Le score est net. Malgré un risque de division des voix lors de ce premier (et unique) tour de l’élection complémentaire à la Municipalité de Perroy, qui a vu se déclarer trois citoyens au rang de candidats, Michel Francey a immédiatement pris le large. Ce patron de son entreprise de travaux viticoles s’est adjugé 249 votes en sa faveur sur les 399 bulletins valables. La majorité absolue établie à 200 voix, ce père de deux enfants, quinquagénaire depuis une semaine, rejoindra l’exécutif perrolan.

Deux rivaux distancés

Les deux autres candidats n’ont pas fait le poids par rapport au vainqueur du jour. Jean-Fredrik Selmer Krafft a recueilli 67 suffrages, tandis que Christophe Jaccoud en a obtenu 49. Le bureau a recensé encore 15 voix éparses.

Fribourgeois d’origine, Michel Francey est arrivé sur La Côte il y a vingt ans, employé dans un domaine d’Aubonne avant d’ouvrir sa propre entreprise de travaux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias