Réservé aux abonnés

Pied du Jura: un Conseil dégénère, il nie avoir accusé une élue

Un conseiller général se défend d’avoir tenu des propos diffamatoires à l’encontre d’une élue lors d’une séance. Son avocat a demandé la récusation de la présidente du tribunal.

21 janv. 2019, 20:19
Le procès en diffamation a été ajourné.

Des positions irréconciliables, une demande de récusation de la présidente du Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte, le procès en diffamation de ce lundi a réservé quelques surprises. La Chambre de recours du Tribunal cantonal devra trancher et déterminer si la demande de l’avocat du prévenu de diffamation était légitime. 

Maître Aurélien Michel a estimé que la présidente avait préjugé de l’issue de la cause sans avoir toutes les clés...