Réservé aux abonnés

Placement en institution à la place d'une peine de prison

25 oct. 2013, 00:01

L'accusé qui comparaissait la semaine passée, notamment pour avoir lancé un cocktail Molotov dans l'abri PCi du chemin d'Eysins où logeaient des requérants d'asile, devra passer 34 mois en prison, sous déduction de 260 jours déjà effectués en préventive, un précédent sursis de 8 mois ayant été révoqué ("La Côte" du 17 octobre). Mais, en principe, il devrait pouvoir quitter la prison le 15 novembre, date à laquelle il est attendu à la Fondation des Oliviers, pour y suivre un traitement psychiatrique et psychothérapeutique visant l'abstinence, ordonné par la justice. Il devra aussi se soumettre ...