Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Pour son anniversaire, la Ruche s' "utopise"

Espace dédié aux arts du cirque et de la rue du festival, la Ruche souffle ses dix bougies.

08 juin 2017, 15:52
Nyon, mercredi 8 juin 2017, portrait de Patrick Chambaz, papa de la Ruche à Paléo, réalisé au Musée du Léman, photos Cédric Sandoz

Il y a dix ans déjà Paléo voyait naître La Ruche. Au fil des années, la créativité, la diversité et l’amusement ont été au cœur de ce lieu magique et un peu à part du festival. Pour célébrer cette décennie, les utopies passées et futures seront à l’honneur.

Pour Patrick Chambaz, programmateur et père du lieu, les spectacles se superposent avec diversité et esprit décalé. Ainsi le ZUL, Zone Utopique Lémanique, est un projet pour... 2222. En petits groupes, les visiteurs pourront redécouvrir des objets, maquettes et projets, mais aussi leur histoire propre. Avec la compagnie Créton’ Art, à l’Asse pour la seconde fois, il sera question de faire participer le public. Celui-ci devra réagir à des mots écrits sur des cartes que le comédien dévoilera lors de la représentation. Les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois se produiront, eux, dans un ancien container maritime, pour un spectacle de trente minutes.  «Ils chanteront des chansons ultra-coquines, donc ce spectacle sera interdit aux moins de seize ans», avertit Patrick Chambaz. Avec le Bestiaire à Pampilles, il y aura aussi des gardes du pape qui sillonneront le festival à la recherche du lieu où réapparaitra l’Elu.

«On ne programme que des coups de cœur. Il y a également des coups de pouces que l’on donne à de jeunes compagnies. Grâce à cela, elles ont l’occasion de travailler six jours sur sept tout en se faisant des contacts, explique Patrick Chambaz.» C’est le cas des troupes de voltigeurs M et vous ou les Fils du Facteur. «Seuls deux spectacles ont déjà été donnés ici, il y a quelques années. On se réjouit de voir comment ils seront perçus aujourd’hui par le public.» 
 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias