Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pourquoi La Côte échappe à la surabondance de fruits

Alors qu’on annonce déjà des récoltes pléthoriques dans le reste de la Suisse, La Côte ne devrait pas connaître cette surabondance de fruits dans ses vergers.

13 août 2018, 08:29
A Grens, la plupart des pommes ont survécu à la grêle. Mais la récolte ne sera pas surabondante pour autant.

Une avalanche de fruits: c'est ce qui est prévu dans plusieurs régions de Suisse. Les récoltes s'annoncent surabondantes en Valais ainsi qu'en Suisse alémanique. Selon de premières estimations nationales, la production de poires, tout comme celles des pommes, devrait être doublée. La quantité de pruneaux suisses augmenterait quant à elle de 40%. Mais sur La Côte, on sait déjà que les cueillettes ne prendront pas de telles proportions.

David Vuillemin, directeur de l’Union Fruitière lémanique, confirme que c’est une année «normale» pour les producteurs de fruits de notre région. Ni trop, ni pas assez, les récoltes sur la Côte ont pour point commun la qualité des fruits, exceptionnelle cette année, en particulier des cerises, plus grosses qu’à la normale et qui ont été très demandées par les détaillants. Producteur de pommes à Grens, Luc Bidaux sait que sa production sera satisfaisante, mais en dessous des moyennes nationales.

Le coupable, c'est...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias